Mon chien grogne, que veut-il dire?

Mon chien grogne, que veut-il dire?

Apprendre à distinguer les différents grognements.

Les grognements sont souvent incompris des maîtres. 
Cette incompréhension amène alors des réactions inadaptées provoquant des situations délicates et dangereuses.

En effet, les grognements impressionnent, surprennent, déstabilisent ou encore tétanisent.
Alors comment reconnaître les grognements que mon chien émet ? Comment les comprendre ?
C'est ce que nous allons aborder aujourd'hui dans cet article.




1. LES GENERALISATIONS :
Un chien qui grogne et nous voilà en train de débattre sur la possible agressivité de celui-ci.
Pourtant, les grognements sont aussi nombreux que les significations qu'on leur attribue.
Ainsi, régulièrement, nous constatons que nos clients sont perdus et incohérents avec leurs compagnons.
Les grognements de jeu sont pris à tort pour de la "dominance", les grognements de peur pour de l'hostilité et les grognements de menace pour de la "défense".
La logique canine est donc mise à rude épreuve quand la logique humaine s'y mêle...

2. LE GROGNEMENT DE JEU :
Il n'est pas rare pour le chien d'exprimer son contentement et son excitation durant les moments de jeux en émettant des grondements sourds et profonds.
En effet, le plaisir de tirer à l'aide de sa mâchoire une corde/boudin en toile que le maître tient à l'autre bout fait monter l'envie d'acquérir ce jouet si convoité.
Ainsi, un grognement pouvant paraître agressif, signifie tout bonnement qu'il veut absolument le jouet que vous avez en main.
Pour quoi faire me direz-vous ? Et bien simplement pour avoir la fierté de se balader avec comme s'il s'agissait d'un trophée...
Ce "combat" est, bien sûr, purement ludique.

Cependant, afin de gérer les interactions, vous pouvez mettre en place un rapport d'objet, un ordre pour que le chien lâche l'objet sur demande et éviter que le jeu puisse prendre une autre tournure.

Vous pouvez aussi croiser ce grognement lorsque deux chiens jouent ensemble. 
D'ailleurs, malgré les bousculades et les morsures, vous pourrez conclure à de l'amusement quand les chiens auront émis au préalable, et même durant cette interaction des signaux (Avez-vous déjà vu votre chien les pattes avant plaquées au sol et le postérieur complétement relevé ? Et bien, c'est un de ses signaux...) avertissant que ce n'est que du jeu.


3. LE GROGNEMENT PAR IRRITATION :
Le chien peut exprimer sa souffrance ou sa frustration par des grognements.
 
Ainsi, un chien qui n'avait jamais montré de signes d'agressivité, peut mordre un enfant suite à une réaction de douleur.
C'est évidemment pour cela qu'il est important que le chien soit habitué dés son plus jeune âge à être manipulé et ainsi augmenter son seuil de tolérance dans le but de limiter le nombre d'accidents.

Nous pouvons aussi constater ce grognement lorsque le chien ressent une certaine frustration. 
Par conséquent, lorsque le chien n'arrive pas à se dégager d'un contact et que l'inconfort devient de moins en moins supportable, il va émettre des signaux afin de faire comprendre son mal aise.
Les enfants en sont bien évidemment les principales victimes puisqu'ils n'arrivent pas à reconnaître ces signaux.
Et dans certains cas nous faisons face à une morsure.


4. LE GROGNEMENT PAR PEUR
Le chien peut exprimer son inquiétude par des grognements.

Si le grognement est émis par un chiot, il faudra dédramatiser la situation afin qu'il puisse comprendre qu'il n'y a rien à craindre. Le chiot possède une phase de socialisation primaire (3 semaines à 3 mois) et secondaire (3mois à 1 an) et on considère que pendant cette période, tout est encore à apprendre.


Un chiot n'ayant pas été correctement sociabilisé durant la socialisation primaire pourra palier à ses insuffisances durant la socialisation secondaire.
Par contre, si le grognement provient d'un chien adulte, il faudra trouver l'origine de la peur afin de le désensibiliser et de faire diminuer au fur et à mesure l'angoisse qu'il ressent face à cette chose bien particulière. 

Pour ce faire, il faudra assurément vous faire accompagner d'un comportementaliste canin qui pourra mettre en place une thérapie adaptée.
Cette thérapie apprendra, entre autres, au chien à faire preuve d'auto-contrôle.
Un manque d'auto-contrôle aboutit bien trop souvent à des grognements de menace et à une éventuelle morsure.

Vous l'aurez compris, un grognement d'insécurité est loin d'être un grognement de menace... Mais il pourrait en devenir un si vous ne l'accompagnez pas dans cette épreuve.


5. LE GROGNEMENT REGULATEUR :
Lorsque minimum deux chiens sont lâchés ensemble, vous pouvez être spectateur de bien des grognements.
Nous parlons bien évidemment de deux chiens sociables qui ne sont pas atteints de troubles comportementaux.
Si le chien 1 grogne sur le chien 2, cette "remise" en place sera loin d'être un grognement agressif.
Bien au contraire, cela permettra au chien 2 de gérer l'impulsivité de son contact ou alors de garder une certaine distance pour préserver la tranquillité du chien 1.
Cette régulation permettra à chacun de trouver sa place et de maintenir un équilibre crucial au bon développement de la vie en groupe.
Ce grognement est souvent présent dans les récréations canines... Mais attention de ne pas confondre ce grognement régulateur avec d'autres grognements pouvant amener à des confrontations.

Si vous souhaitez pouvoir les différencier, n'hésitez pas à contacter un éducateur canin.


6. LE GROGNEMENT DE MENACE :
Le grognement de menace est souvent le signe avant-coureur d'une morsure imminente.
À ce stade, nous faisons face à une réelle agressivité puisque le chien intimide clairement un animal ou un être humain.
Nous sommes alors également confrontés à une difficulté encore plus inquiétante que le grognement en lui-même : la prise de conscience.
Cette prise de conscience arrive dans bons nombres de cas trop tard puisque nous sommes consultés plus fréquemment après morsure qu'avant.

Un chien qui grogne sur un humain (femme, homme, enfant), ce n'est pas normal.
Un chien qui grogne sur un autre chien (hormis le grognement régulateur-de jeu), ce n'est pas normal. C'est à vous d'intervenir.
Comme exprimé dans le point 3, le grognement de menace n'est que le résultat d'incompréhension et d'absence d'accompagnement durant les séquences difficiles vécues par le chien. 

Loin de culpabiliser les maîtres, nous sommes conscients du cruel manque d'informations dans nos sociétés et c'est pour cela que vous pourrez toujours compter sur le soutien d'un
 professionnel pour faire face à cette situation frôlant l'irréparable.
Il pourra entreprendre une analyse profonde afin de comprendre comment et pourquoi le chien est arrivé à un tel stade et dans la mesure de ses compétences, l'aider à retrouver une harmonie avec le monde qui l'entoure.


À bientôt pour un nouvel article !
Vous voulez lire nos articles précédents? Cliquez ICI


Venez nous rejoindre sur FACEBOOK
Copyright © 2015 Domaine de Ghanna  |  Tous droits réservés