Comment protéger mon chien du froid ?

Comment protéger mon chien du froid ?

Des conseils hivernaux, rien que pour vous...

Le mois de décembre approche et nous appréhendons le froid hivernal.
Dans la magie de ce mois, les gens deviennent plus chaleureux et souriant...
Devant tant d'émotions, nous avons preparé un petit article afin que rien ne puisse
gâcher ces beaux moments...




1. LA NOURRITURE
Faut-il modifier les rations quotidiennes lorsqu'il commence à faire un peu plus froid ?
Voilà une question qui revient de manière assez systématique.
Sachez que pour un chien vivant en maison/appartement et ne sortant que pour faire ses besoins à l'extérieur, il n'y aura surement aucune utilité à modifier ses habitudes alimentaires.
Il serait dommage de risquer que votre chien prenne de l'embonpoint.
Cela ne veut bien sûr pas dire que vous ne pouvez pas le chouchouter en lui donnant des os en peau de buffle ou des oreilles de cochon... Sans exagération ! 
Pour ce qui est des chiens très actifs ayant une activité journalière très dense (plus de 3 heures par jour) ou les chiens vivant à l'extérieur, il est recommandé d'augmenter de 10 à 30 % sa ration suivant les conditions climatiques. Cet apport supplémentaire devra se faire progressivement et l'aidera à maintenir sa température corporelle et donc à affronter le froid. Ces pourcentages étant une moyenne, il est évident qu'il faudra adapter vous-même les rations par rapport à l'allure générale de votre chien.

Petit + : un apport en nourriture pour les chiens vivant en extérieur n'est pas suffisant.
Il est important de fournir un abri légèrement surélevée du sol, adapté à sa taille, isolé et muni d'un couchage épais et sec pour les nuits froides.
Vérifiez de manière constante la gamelle d'eau pour que celle-ci ne soit jamais gelée.


2. LES PATTES

Si vous promenez votre chien lorsqu'il neige/verglace, il faudra veiller à essuyer et sécher les zones se situant entre les coussinets à chaque retour pour éviter les gerçures, gelures ou autres petites blessures.
En cas de contact avec du sel de déneigement, rincez les pattes de votre chien, car cela pourrait l'irriter et le chien en se léchant pourrait transformer cette irritation en plaie.
Il existe bon nombre de produits qui vous permettent de protéger les coussinets vos compagnons lors de vos sorties, votre vétérinaire pourra vous conseiller.
Il est également préconisé de couper les griffes afin que votre chien ne puisse pas glisser sur du verglas et ainsi limiter les chutes et éviter les ongles cassés. 

Petit + : si vous avez de la vaseline ou du beurre de karité chez vous, vous pouvez l'utiliser pour protéger les coussinets sans investir dans un autre produit.


3. LES PROMENADES
Durant les rudes périodes, nous pouvons rencontrer 2 cas de figure.
Le premier, vous avez un chien très frileux et (peut être) pas très tonique... Il est alors préférable de promener son chien un peu moins longtemps que d'habitude.
Mais pas de panique ! Vous pouvez compenser en jouant avec lui à la maison ou en vous octroyant un moment détente rempli de tendresse.
Le deuxième, vous avez un chien très énergique qui ne demande qu'à se dépenser. Alors pourquoi lui enlever des minutes de plaisir ?
Chaque chien est différent et ce sera donc à vous de prendre la meilleure des décisions ! 
Certains chiens étant plus sensible que d'autres, vous pouvez l'aider à lutter contre le froid en le munissa
nt d'un manteau (on en trouve de tous types, ils peuvent être imperméables à la pluie, coupe vent etc.).
Loin d'être un accessoire de mode, il sera votre partenaire de manière constructive.
Pour finir, durant vos ballades, ne laissez pas votre chien ingérer de la neige en trop grosse quantité, car cela pourrait lui provoquer des troubles digestifs provoquants des diarrhées et vomissements. 
Faites également attention à ce qu'il n'ingère pas d'antigel, car son goût sucré attire et est très toxique pour votre chien.


Petit + : si vous possédez un chiot, il sera le premier à se défouler dans la neige...  Surveillez le temps de sortie sans le priver de ce plaisir ! Il suffira de bien le sécher en rentrant à la maison.

4. LE PELAGE
Le pelage est très important pour le chien, il lui tient chaud en hiver.
Évitez donc de le tondre quand les températures commencent à descendre pour permettre au chien de garder son sous-poil.
Cependant, le toiletteur pourra surement lui offrir une coupe de saison !
Pour les chiens à poil court, à vous de voir si une petite laine s'impose lors de vos sorties...
Un traitement anti-parasitaire sera également de mise car recherchant la chaleur, les puces se feront un plaisir de se réchauffer dans les poils de votre compagnon et à l'intérieur de votre maison.
Pour finir, n'oubliez pas de brosser régulièrement votre compagnon pour enlever les poils morts.


Petit + : quand il fait froid, il est très compliqué de laver notre fidèle ami... Sachez qu'il existe des shampooings secs !

À bientôt pour un nouvel article !

N'hésitez pas à nous envoyer des photos de vos compagnons.





Venez nous rejoindre sur FACEBOOK
Copyright © 2014 Domaine de Ghanna  |  Tous droits réservés